Les illustrations de ce site ont été réalisées par Joelle Amacker sur la base des photographies prises par Eric Julien lors de ses séjours auprès des Kogis.

 

Liste des newsletters :

Newsletter no 6 (novembre 2018)

Newsletter no 5 (octobre 2018)

Newsletter no 4 (mars 2018)

Newsletter no 3 (septembre 2017)

Newsletter no 2 (janvier 2017)

Newsletter no 1 (mars 2016)

 

Le samedi 18 mai 2019 de 16h30 à 19h00 se tiendra le 25e ANNIVERSAIRE du COLLÈGE ET ÉCOLE DE COMMERCE ANDRÉ-CHAVANNE.

A l’heure où les enjeux environnementaux et sociétaux se révèlent considérables, le Collège et Ecole de commerce André-Chavanne veut renforcer symboliquement son projet pédagogique en lien avec le
message des peuples premiers, par la création d’une sculpture végétale symbolisant le 3e Monde.

Cette sculpture sera mise en place sur une partie de l’espace vert qui se trouve devant l’entrée principale, à côté du chêne qui fut planté en 2007 en mémoire de Gentil Cruz, à l’origine du lien entre le CEC André-Chavanne et les Indiens Kogis de Colombie, et de la stèle qui l’accompagne.

A l’occasion des 25 ans de l’établissement, la plantation d’une sculpture végétale symbolisant le 3e Monde, sera effectuée le lundi 15 avril1 2019 à partir de 11h35, par quelques représentant-e-s des groupes impliqués dans ce projet : élèves, enseignant-e-s, personnel administratif et technique, membres de la direction, responsable des bâtiments, Eco-groupe, Association des parents d’élèves, groupe Jardins de Chavanne, groupe Actions-Chavanne, Association des élèves, Association Tchendukua Suisse ainsi que des jeunes engagés dans le mouvement Step into action.
L’inauguration aura lieu le 18 mai 2019 en présence de Madame Anne EMERY-TORRACINTA et des autorités des communes voisines de l’école.

Créé en 2003 par Michelangelo PISTOLETTO, figure-clé de l’art contemporain, ce signe (Troisième Paradis, Rebirth, Renaissance, 3e Monde)1 symbolise la transition écologique, la métamorphose, la transformation d’envergure planétaire qui exigent des changements profonds dans notre façon d’agir et de penser.

Ce symbole, qui est une reformulation du signe mathématique de l’infini, remet en relation l’homme et la nature. Il incite à inventer et expérimenter une éco-modernité.
Les deux cercles opposés signifient nature et artifice. L’anneau central est la conjonction des deux et représente la matrice de la renaissance.

«L’idée du Troisième Paradis est absolument laïque et ne se réfère à aucune confession.Toute action, intervention ou activité inspirée de la renaissance à partir de ce signe est encouragée par son créateur. Ce symbole est librement déclinable de toutes les manières».

cf. Le Troisième Paradis par M. Pistoletto, Actes-Sud, 2011. www.rebirth-day.org. Rebirth/Third Paradise project by Cittadellarte-Fondazione Pistoletto ONLUS.